12 févr. 2017

Paysage après la bataille


Fauve d’Or à Angoulême amplement mérité pour Paysage après la bataille. Philippe de Pierpont au scéario et Eric Lambé au dessin nous ont habitués à un travail de qualité mais là ils frappent vraiment fort avec cet album épuré et onirique. On plonge en apnée au cœur d’une bataille intime : celui d’une mère dévastée par la mort de sa fille. Le dessin frôle l’abstraction et dit avec une grande justesse la douleur mais aussi la reconstruction. Parce que, contre toute attente, c’est un album plutôt lumineux. Une chose est sûre, on en ressort KO et on en redemande ! 


Paysage après la bataille, Philippe de Pierpont et Eric Lambé, Actes Sud et Frémok, 400 pages

Aucun commentaire:

Publier un commentaire