16 janv. 2009

ITSIK, Pascal Roze, Stock

Itsik est un roman assez court, doté d’une grande force puisqu’en cent vingt pages il dit l’essentiel. L’histoire est celle d’Itsik (le diminutif de Yitzhak), un juif polonais qui est né en 1904 à Varsovie et qui jeune adulte s’exile à Berlin pour gagner sa vie. En 1925, il rallie Paris où il crée avec sa femme un atelier de tricot. Pour eux, tout va plutôt bien : ils ne sont pas très riches mais leur commerce fonctionne et ils ont deux beaux enfants. Seulement voilà, la grande histoire rejoint la petite histoire et en mai 1941 Itsik est emmené comme beaucoup d’autres à Pithiviers dans un camp d’internement, et en 42 il est embarqué dans un train pour Auschwitz d’où il ne reviendra pas. Le roman de Pascal Roze a le grand mérite de résumer à lui seul beaucoup d’autres livres sur les déportations de la deuxième guerre mondiale, avec en prime une pudeur et une sobriété vraiment émouvantes. Il met en outre en évidence l’hésitation constante du personnage sur les choix à faire : Itsik a mis toutes ses économies dans sa petite entreprise, il a des voisins sympas, il se dit que tout s’arrangera…

Aucun commentaire:

Publier un commentaire