16 janv. 2009

MON ROI MON AMOUR, Robert Pagani, Table ronde



À 74 ans, le Suisse Robert Pagani, traducteur-interprète à l’ONU, publie un premier roman tendre et drôle inspiré de l'attentat commis en 1906 à Madrid sur le parcours du cortège du mariage du roi d'Espagne, Alphonse XIII. A quoi songe la jeune Victoire-Eugénie de Battenberg assise dans le carrosse royal en ce 31 mai ? Elle a quitté sa Grande-Bretagne natale pour devenir reine d’Espagne. Qu’est-ce qui peut bien lui passer par la tête ? En fait, un chose surtout l'obnubile: un besoin qui se fait de plus en plus pressant! Elle ne pourra jamais se retenir jusqu’au Palais... Elle s’inquiète aussi de ce qui l’attend après les festivités, ce soir quand elle sera seule avec son nouvel époux. Pendant que le carrosse avance au milieu de la foule, Fernando, un jeune anarchiste pense avec appréhension au moment où il va devoir jeter la bombe. Heureusement pour la couronne, il est maladroit. L’explosion tue beaucoup de gens mais le couple royal est sain et sauf. Le dîner peut avoir lieu. Avant que le roi et la reine ne se retrouvent enfin seuls…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire