16 janv. 2009

PALESTINE, Hubert Haddad, Zulma

Auteur foisonnant, Hubert Haddad signe cette année un magistral roman qui a reçu en octobre le Prix des Cinq Continents. L’histoire est celle de Cham, un jeune soldat israélien, capturé par un commando palestinien. Laissé pour mort, il est recueilli à Hébron en Cisjordanie par une veuve et sa fille, Falastin. Amnésique et sans papiers, Cham va prendre l'identité de Nessim, le frère mort de Falastin, auquel il ressemble trait pour trait. D'Israélien, il va donc devenir Palestinien… Le livre d’Hubert Haddad est un récit fondamentalement humaniste qui prône la nuance et dénonce les excès des deux camps dans le terrible conflit israélo-palestinien. D’un point de vue strictement narratif, le roman nous entraîne dans une intrigue qui est intelligemment menée, il y a une belle intensité dramatique portée par une écriture poétique qui charrie beaucoup d’émotion. Et puis le changement d’identité du héros permet une belle histoire d’amour : un amour impossible à la Roméo et Juliette, non pas entre deux familles ennemies mais entre deux peuples ennemis.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire