7 sept. 2009

Une conjuration... magnifique

Côté roman classique et incontournable (que je n’avais pas encore lu), l’été a été l’occasion de me plonger dans le délirant roman de John Kennedy Toole La Conjuration des imbéciles, une merveille de fantaisie et de drôlerie. L’hypocondriaque et méprisant Ignatius – un personnage à proprement parlé odieux - nous fait découvrir une Amérique qu’il déteste et qu’il critique sans vergogne. Il abhorre ses contemporains dont en première ligne sa mère, une pauvre femme percluse de rhumatismes et alcoolique à ses heures. L’auteur nous conte la Nouvelle-Orléans des années 60 au travers d’une langue exotique, et des personnages inoubliables. Jouissif !

La Conjuration des imbéciles, John Kennedy Toole , 10/18

Aucun commentaire:

Publier un commentaire